Petite, Internet peut être ton meilleur ami…ou ton pire cauchemar

Très chère petite,

Je t’écris cette lettre pour te mettre en garde contre cette Toile planétaire dont tu ne semble mesurer ni l’ampleur ni le danger. Je ne te fais pas la morale et ne prends pas ce que je vais dire comme les recommandations désobligeantes d’une personne qui aurait pris de l’âge, deviendrait aigrie et regretterait de ne pas avoir vécu pleinement sa période- ô combien trépidante- rebelle! (parce que non je ne suis pas une vieille personne…loin de là). Je m’adresse surtout à toi qui aime poster tes photos sur les réseaux sociaux, et qui voudrait paraître libérée, ouverte à toute proposition!

Quelle belle chose qu’Internet, elle nous donne accès à la connaissance, nous permet de naviguer vers d’autres horizons et nous fait entrer en contact avec des personnes qu’on n’aura jamais connu sans son aide (même si recevoir des lettres des correspondants du monde entier constituait aussi un plaisir certain). Mais voilà, comme chaque chose, il y a aussi son côté obscur et manifestement, tu ne te rends pas compte que ce côté là est dangereux…et cauchemardesque.

Internet est une boîte aux lettres qui ne rend jamais ce que l’on y poste. Avant de poster une photo, des informations, des commentaires, retourne tes doigts sept fois au-dessus du clavier avant de taper…parce qu’une fois mis sur la Toile, il est difficile voire impossible de retirer ces photos, infos, commentaires. Oui, bien sûr, il y a les fonctions « supprimer » ou « éditer », mais il y a aussi ce que l’on appelle la « capture d’écran », et elle permet de prendre en photo à tout moment, au moment de la publication, tout ce qu’il y a sur un écran d’ordinateur, et donc, même si tu veux retirer une photo compromettante quelques minutes après ou des années plus tard (quand tu auras mari et enfants ou quand tu voudras te refaire une virginité), faire une capture d’écran ne demande pas plus de dix secondes. Pense y la prochaine fois que, poussée par un quelconque sentiment, tu veux mettre sur Internet des photos dénudées avec des poses pas très catholiques ou publier des propositions un peu salées.

Internet est une porte ouverte sur le monde entier: celui des Bisounours comme celui des Méchants. Ne t’imagine pas que la Toile se limite à tes amis, à ta famille ou juste au site que tu fréquentes et sur lequel tu as publié ta photo. Non, elle est tentaculaire et toute personne pouvant avoir une connexion peut accéder à tes photos. Par quel miracle? par celui du « clic-droit-enregistrer sous » pardi! Une photo sur la Toile, quelqu’un de mal intentionné la remarquant et faisant le clic-droit enregistrer sous, et ta photo peut venir alimenter d’autres sites plus « hot », moins intimes avec des audiences carrément plus vicieuses, et qui se trouvent soit de l’autre côté de la planète soit dans la même ville que toi…et cela sans que tu ne le sache.

Internet n’oublie jamais. Il n’est pas très chrétien, et il a une très bonne mémoire. Google le terme « droit à l’oubli » et tu verras que c’est encore assez compliqué en ce moment de faire disparaître ses propres données sur la Toile et que parfois il y a même des sites qui recensent tout ce qui s’y passe ( tu connais Archive.org?).

Chère petite je ne te conseillerais jamais assez d’être prudente sur Internet, surtout si tu fais des activités que tu pourrais regretter plus tard, tu sais, quand tu auras trouvé le mec dit « idéal » qui ne connaît rien de ton passé mais qui un beau jour, te verras au cours de ses pérégrinations, ou juste parce qu’un de ses potes serait tombé sur tes photos de « jeunesse ». Sois prudente sur Internet, mais aussi et surtout, penses-y à plusieurs fois avant d’accepter de faire des séances photos avec des poses dénudées et/ou osées, tu connais revenge porn? non? renseigne-toi…tu es sûre que la personne qui a pris la photo ne sera jamais tentée de la publier? tu es absolument certaine que vous n’aurez jamais de frictions et qu’elle ne reviendra jamais sur sa parole de tenir ces photos secrètes? tu mettras ta main au feu que sa future ou une autre fille poussée par la jalousie, la méchanceté ne va jamais dérober ces photos et les exploiter sans que le photographe ne le sache?

Pour conclure et ne pas m’appesantir, je sais c’est flatteur, c’est étourdissant, c’est rassurant, mais quand tu auras tout montré et tout partagé avec tout le monde, qu’est ce qui te restera, qu’est ce qui lui restera?…et même si tu le fais, méfie toi Internet est un ami qui ne nous veut pas toujours de bien!

« pour vivre heureux…vivons cachés! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s